Musée L Universitätsmuseum

  • Anerkannte touristische Attraktion
  • Bahnhof in 1000 m
  • PKW Parkplatz
  • Busparkplatz
    2 Plätze
  • Maestro
Die Kunstwerke und einzigartigen wissenschaftlichen Sammlungen der UCL stehen in einem inspirierenden Dialog... Ein Buddha neben einem Christusbild aus dem Mittelalter, antike Schriften neben Rechenmaschinen... Das Museum L mit seinen 32.000 Inventarstücken wagt neue Begegnungen, um Ihnen von der Welt und unserer Menschheit zu erzählen. In diesem Museum gibt es natürlich Kunstwerke, aber nicht nur...

Daneben zeigt es die wissenschaftlichen Sammlungen der UCL. Naturgeschichtliche Exemplare, archäologische Fundstücke und ethnographische Seltenheiten sowie wissenschaftliche Erfindungen werden auf 2600 m² Ausstellungsfläche in einem Gebäude zur Schau gestellt, das für die moderne belgische Architektur stellvertretend ist.

Das Museum L ist kein Museum wie jedes andere. Es ist ein lebendiger Ort des Austauschs, in dem gefühlt und erforscht werden kann.
  • Bahnhof Louvain-la-Neuve (Universität) • Parkplatz Voie Minckelers/Redimé (frei).
Buchen Sie direkt online

L'espace d'exposition permanente consacré à la gravure du Musée L de Louvain-la-Neuve met en valeur la série 'Tauromachia' de Picasso, jusqu'au 1er novembre 2020.

Les 26 aquatintes de cette série témoignent à la fois de l'amour d'un Espagnol pour les courses de taureaux, mais également du regard féroce que portait Picasso sur la réalité de l'époque.

Destinées à illustrer la réédition du premier manuel de tauromachie du célèbre matador Pepe Hillo, il a fallu seulement un mois à Picasso pour graver l'ensemble.

L’œuvre évoque les créations de Francisco Goya autour de la tauromachie. Ces deux artistes, marqués par les horreurs de la guerre, retrouvaient probablement là les arènes fascinantes de leur enfance, mais aussi l’occasion d’exprimer une réalité violente.

Un espace consacré au dessin et à la gravure

Au 4e étage du Musée L, retrouvez près de 1600 estampes présentant la diversité des techniques et l’évolution stylistique de la gravure occidentale du XVe au XXe siècle.

Des artistes renommés y sont exposés : Dürer, Soulages, Rembrandt, Corot, Picasso, Moore...

Une belle occasion d'admirer des créations de Picasso moins connues !

L'expo Staged Bodies a pour thème la mise en scène du corps dans la photographie postmoderniste. A voir au Musée L de Louvain-la-Neuve, du 16 octobre 2020 au 24 janvier 2021.

La fin du siècle dernier voit apparaître 3 tendances importantes pour la photographie :

  • le passage du modernisme vers le postmodernisme, lié aux discours sur le genre, l’identité et les théories féministes
  • le développement du body art et de la performance
  • le passage d’une photographie directe (« street photography ») à une photographie mise en scène.

À cette époque, le traitement du corps se transforme radicalement : le corps naturel et permanent passe à un corps idéologiquement déterminé et remodelable.

La Staged Photography

En termes photographiques, cela correspond à l’abandon d’une approche documentaire en faveur d’une « staged photography », une photographie mise en scène qui, au lieu de prétendre à la reproduction du réel, le théâtralise.

Une expo pour découvrir les nombreuses façons dont le corps est mis en scène dans la photographie artistique depuis 1970 !

À Louvain-la-Neuve, l'expo "Formes du salut" vous emmène dans les coulisses de la restauration d’œuvres. De février à mai 2022.

Cette nouvelle exposition du Musée L présente le travail de conservation/restauration mené par l'Institut Royal du patrimoine artistique (IRPA). Il s'est notamment chargé de la restauration des peintures et sculptures de l’abbaye de Val-Duchesse

Thèmes abordés :

  • Quelles modifications ces œuvres ont-elles connu au fil des siècles ?
  • Quels sont les impacts de ces modifications ?
  • Quelle est la place de l’art religieux ancien au sein des musées contemporains ? 

Curieux de découvrir le travail de restauration d’œuvres, rendez-vous au Musée L !